Sciences Humaines 11 - Vocabulaire essentiel et concepts clés
La géographie humaine


La population (ch. 10-11)

1. La démographie - La démographie est l'étude de la population. Cela explique comment les populations changent avec le temps, comment les populations sont structurés, et comment les populations sont distribuées. Ça montre les taux de natalité et mortalité et les raisons pour les changements en cela.

2. Le taux de natalité: Ce nombre représente le nombre de naissances par 1000 personnes. En 2011, le taux de natalité pour le Canada était 10.28. Les choses qui affectent le taux de natalité incluent les politiques gouvernementales, les croyances sociales, les croyances religieuses, la pauvreté, l’alphabétisation et le conflit.
3. Le taux de fécondité : Taux de fécondité est le nombre moyen de naissances par femme entre les ages 15 a 50 au cours de leur vie. Avec la limitation des naissances, la fécondité baisse au niveau mondial.
4. Le taux de mortalité - La taux de mortalité est simplement le rapport entre le nombre d'habitants d'une région comparé au nombre de morts. C’est souvent exprimé par le nombre de décès pour toutes les 1000 personnes. Au Canada en 2009, c’était environ 7.74 morts/1000 personnes. Il y a des sous-catégories du taux de mortalité comme le taux de mortalité infantile ou le taux de mortalité juvénile. Pour la plupart, le taux de mortalité est aussi divisé par la cause de la mort, comme le cancer, maladies cardio-vasculaires et morts violentes.
5. Le taux de mortalité infantile - Le taux de mortalité infantile est le nombre de décès par année d’enfants âgés moins d’un an. On utilise cette statistique pour juger la qualité des soins obstétriques (une spécialité de chirurgie qui étudie les grossesses et l’accouchement) et les soins pédiatriques (études médicaux des enfants) d’un pays.
6. La planification familiale: La planification familiale permet aux couples d’espacer les naissances, d’anticiper les enfants désirés et de planifier leur naissance. Il est rendu possible par les méthodes contraceptives. Bien que ça soit une pratique très commune dans les pays industrialisés, on l'établit encore dans les pays en développement.

7. les pays industrialisés - ce sont les pays qui ont une économie forte, une société de la surconsommation et un marché intérieur très fort. Ce sont des pays comme l'Allemagne, l'Angleterre, les États-Unis et le Japon. Tous ces pays ont des programmes sociaux bien financés par le gouvernement et les salaires élevés. Tous les pays industrialisés se caractérisent avec l'usage des matières premières (charbon, minéraux, pétrole) pour la production des produits de consommation (voitures, du gaz, ordinateurs). Les gens de ces pays travaillent mieux, ont des droits et libertés et presque tous les pays industrialisés sont une forme de démocratie.
8. Un pays en développement - Ce sont des pays plus ou moins pauvres ayant généralement une grande population et des taux de natalité et mortalité élevés. Ils ont aussi une espérance de vie courte à cause des maladies, des conditions socio-économiques pauvres et des fois des guerres. La plupart des pays sud-américains et africains sont considérés des pays en développement.

9. Immigration -L’immigration est l’action de passer ou de venir à un pays pour y vivre. Il y a plusieurs facteurs qui contribuent à l’immigration comme l’économie, les politiques ou l’environnement. Le Canada a le taux le plus élevé d’immigration nette au monde.
10.Emigration: C'est l'acte d'abandonner votre propre pays pour aller vivre dans un autre. C'est la même chose que l'immigration, sauf de la perspective des immigrants et pas de citoyens établis. Beaucoup de personnes dans le monde choisissent d'émigrer de leur pays d'origine pour venir au Canada.
11.L’espérance de vie humaine: L'espérance de vie humaine c'est une mesure de la moyenne temps des vies de tous les êtres humains de la terre. L'espérance varie beaucoup d'un pays à un autre, avec des moyennes basses en Afriques de 33.1 ans et des moyennes vraiment élevées au Japon de 88.2 ans. Dans les places où il y a beaucoup de morts d'enfants, la moyenne et vraiment basse comme dans les pays en développement. La moyenne se trouve surement plus haut dans des pays post- transition.
12.L’accroissement naturel net - l'accroissement naturel net est une mesure de l'augmentation d'une population par un nombre excès de naissances par rapport au nombre de décès.

13. Migration nette : c'est la différence entre le nombre d'immigrants et émigrants. C'est normalement un nombre sur 1000 prendre entre deux temps spécifiques. S'il y a une migration nette positive cela indique qu'il y a plus de personnes qui entrent un pays que celles qui sortent. Ici au Canada on a une migration nette de : 5.65.
14.Le seuil de renouvellement des générations: C'est le taux de fertilité, ou nombre d'enfants qu'une femme doit avoir, pour maintenir une population stable, c'est-à-dire ni croissant ni décroissant. Le taux est environ 2,1 enfants pour chaque femme, car il y a des femmes qui ont un, ou aucun, enfant.
15.Les pyramides des âges - Un diagramme qui montre la population du monde, pays ou ville. C'est divisé en parties que représentent les différents âges des peuples et de combien de personnes il y a dans chaque groupe d'âge. C'est aussi divisé en genres, alors les femmes sont sur une coté du diagramme et les hommes sur l'autre.
16. Le modèle de transition démographique : Ce modèle est un graphique créé par les démographes qui décrit l'évolution que subissent tous les pays, selon leurs recherches. Il compare les taux de mortalité et de natalité avec le taux de croissance de la population et la population totale. L'ONU utilise ce modèle pour classifier la phase de développement d'un pays et pour prédire sa stabilité démographique à l'avenir.
17.Le rapport de dépendance - Le rapport de dépendance est le rapport entre les personnes de l’âge de travailler et les personnes qui ne sont pas dans l’âge de travailler. L’âge de travailler est de 15 à 65 ans. L’âge de non-travailleurs est de 0 à 15 et tout plus âgée de 65. Le nombre est très important car les personnes des âges non-travaillants sont dépendantes économiquement sur les gens dans l’âge de travailler. Si le nombre de dépendants dépasse le nombre de travailleurs, le gouvernement doit changer les bénéfices sociaux pour servir la population du mieux que possible.
18.La capacité limite- C'est la population maximale ce qui peut être soutenue par un environnement, en relation à l'eau, l'habitat, la nourriture et les autres nécessités à l'espèce qui sont disponibles. C'est défini comme la quantité maximale de l'espèce possible pour son environnement.
19.La densité de population: Le nombre des personnes par rapport à l'espace qu'ils habitent. Par exemple, la densité de population au Canada est 3.41 personnes par kilomètre carré.

20.La distribution de la population - La distribution de la population est où les populations du pays sont localisées au lieu de combien de personne il y a. Les grands facteurs qui déterminent où une s’établisse sont l’eau, la nourriture et le climat. Si la région est trop chaude ou s’est trop difficile d’accéder l’eau, les villes se trouveront quelque part d’autre. La ville de Victoria se trouve où elle est car c’est au bord de l’Océan Pacifique et c’est la place la plus plate sur l’ile de Vancouver.

Le niveau de vie (ch. 13-14)

21.Le seuil de pauvreté : Est le niveau de revenu nécessaire pour atteindre un niveau de vie adéquat. Ce niveau est très différent dans les différents pays. Notamment plus haute dans les pays développés. Le seuil de pauvreté international estimé par la Banque Mondiale était 1.25 $ par jour en 2008. C'est utilisé pour déterminer si on a besoin des changements dans notre assurance chômage ou l'aide social. Au Canada le seuil de pauvreté pour une famille de quatre est à-peu-près 38000 $ après les taxes.

22.La pauvreté absolue: La pauvreté absolue est un niveau de revenu qui est en dessous de ce qui est nécessaire pour bien gagner la vie, quelques fois mesurer à moins que 1 $ US par jour.

23.L’indice de développement humain (IDH) est un statistique composite créé par les Nations Unies pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. Les trois critêres sont l'espérance de vie, le niveau de l'éducation (alphabétisation) et le niveau de vie. C'est utilisé pour déterminer quels pays sont développés, en développement ou en voie de développement. Le Canada est #8 et la Norvege est #1 sur la liste d'IDH.
24. Alphabétisation: Le taux de compétence pour lire et écrire. C’est un synonyme de l’éducation, alors donc, c’est plus commun aux pays avec un système d’éducation bien accessible. Au Canada, la taux de l’alphabétisation est estimé à 99%, comparé au Niger, où c’est 28.7%.
25.La désertification - C'est la dégradation lente des terres par manque d'eau ou d'humidité. Ceci peut être causé par des changements climatiques naturels ou par les humains. Ces derniers peuvent causer la désertification avec l'industrialisation, l'irrigation et le surpâturage (quand on essaye de trop cultiver dans un endroit spécifique, qui fait que les nutriments sont tous tirés du sol avec chaque fois qu'on y plante).

26.La malnutrition - C’est le résultat d’un régime alimentaire désaxé, ou les nutriments nécessaires sont absents, et pas ingérés. Une nouvelle idée, qui est utilisée de plus en plus aux pays en développement, c’est de donner une sorte d’argent ou ils peuvent dépenser chez un fermier local, au lieu d’acheter de la nourriture des pays donateur. La façon d’arrêter la malnutrition c’est de donner au pays même ce dont ils ont besoin de fournir un pays, pour qu'ils ne soient pas dépendants de nous. Même si on pense que la malnutrition c’est qu'on ne mange pas assez, la suralimentation c’est un grand problème aux pays comme les États-Unis où ils ont de l’accès à la nourriture prète-à-manger.
27.Les maladies (VIH /SIDA) - Le VIH est un acronyme pour Virus de l’immunodéficience Humaine. C’est le virus qui cause la maladie SIDA (Syndrome de l’immunodéficience Acquise). La maladie cause la destruction de certaines cellules dans le système immunitaire, ce qui cause éventuellement la détruit du système immunitaire, et la mort. Le VIH et le SIDA sont plus communs dans les pays en développement, particulièrement en Afrique.
28.L’impérialisme économique -lorsqu’un pays cherche à étendre sa domination économique sur l’économie d’autres territoires ou peuples. Ce n’est pas la domination totale mais plutôt la domination d’une région spécifique dans les domaines commerciaux. C'est souvent reliée à une relation coloniale entre un pays colonisé et la mère-patrie.
29.La dette extérieure: Est la montant de dette d'un pays qui est dûe aux autres pays. Normalement les pays en développement ont une plus grande dette extérieure, car ils empruntent de l'argent des autres pays pour se développer, lorsque les pays développés ont les moyennes de rembourser leurs dettes. Le Canada est #14 dans le monde avec 833 milliards de dollars, ce qui est 24 899 dollars par personne.
30.Les organismes non gouvernementaux (ONG):Une organisation constituée légalement, formée par une personne naturelle ou légale qui fonctionne séparément du gouvernement. Ce terme est normalement utilisé pour faire référence aux organisations qui n’ont pas de statut gouvernemental. En des cas où les ONG sont fondées par le gouvernement, les ONG maintiennent leurs statuts en excluant les représentatifs gouvernementaux. Le terme est appliqué aux groupes qui poursuivent quelques uns des mêmes buts socialaux ou politiques que les partis gouvernementaux mais manque l’organisation.

31.Le produit national brut (PNB) = (GNP): Une mesure d'une interprétation économique d'une économie. C'est la valeur marchande de tous les biens et les services produits par les résidents d'un pays en particulier. Cela inclut les revenus des résidents gagnées par les corporations possédées outre-mer et de travailler à l'étranger.

32.Le Produit intérieur brut (PIB) = (GDP) - Le produit interieur brut (pib) est une indicateur de la standard de vie de une nation. Ça mésure la richesse et les productions de biens de ce pays en une année donnée.Cela inclut normalement la valeur des exportations moins la valeur des importations. En anglais c'est nommé GDP (Gross Domestic Product)
33.L’Agence canadienne de développement internationale (ACDI) - La tache de cette agence canadienne est d’aider des personnes qui vivent dans la pauvreté dans les pays en développement. Il organise les ressources canadiennes pour promouvoir un monde plus prospère et sécure puisque le Canada peut les aider à avoir les résultats long terme.
34.L’aide multilatérale: L'aide multilatérale c'est quand plusieurs pays (au moins trois) donnent de l'assistance -soit les médicaments, des ressources, etc.- à un ou plusieurs autres pays en développement, pas directement, mais comme membres d’un organisme international comme la Banque Mondiale.
35.L’aide conditionnelle - L'aide conditionnelle est quand un pays aide un autre, mais il y a certaines restrictions. Par exemple, si le Canada donne de l'argent à un autre pays pour cultiver les champs seulement s'ils cultivent le blé, pas les pavots (poppies).


L’environnement (ch. 5/6/7/8)

36.La biodiversité: Un variété des differents espaces vivantes dans un milieu donné. C'est la diversite des especes sur la planete ou dans un éco-système ou biôme. La biodiversité sur la planète est composée des millions des espèces de plantes et animaux.

37.La biosphère: un région de la terre qui comprend tous les organismes vivants (plantes, animaux et bactérie). Elle comprend la lithosphère (la croute de la Terre), la troposphère (l'atmosphère) et l'hydrosphère (les lacs et rivières). Les plantes, animaux et bactéries sont inclus dans les régions biotiques de la biosphère parce qu'ils sont tous vivants, et l'atmosphère, la terre et l'eau (qui sont non-vivants) sont inclues dans les régions abiotiques. La biosphères est un caractéristique de la Terre que les autres planètes dans notre système solaire n'ont pas. On peut aussi l'appelér un "écosphère". Les biosphères sont divisés en grands biomes, qui sont les régions avec un climat distinct et certains organismes spécifiques. Les biomes majeurs sont les forêts tropicales, boréales et tempérées, les déserts, la toundra, l'eau et les prairies.
38.Les combustibles fossiles - Les combustibles fossiles sont les matériaux que sont formés par les corps morts des organismes vivants. Ils sont principalement utilisés pour l’énergie qui est acquise après la combustion de cette matière. Les combustibles inclut les ressources comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Les combustibles sur terres sont limitées et prendrait beaucoup plus longtemps que la vie des humains pour en avoir de plus.

39.Le réchauffement de la planète: Le réchauffement de la planète est l'augmentation de la température moyenne de l'océan et l'atmosphère du monde. Selon les scientifiques, ce réchauffement est causé par les gaz à effet de serre. Ces gaz sont principalement causés par les activités des humaines, comme la déforestation et la brulant des combustibles fossiles.

40.L’effet de serre (greenhouse effect)- est un phénomène qui arrive lorsque les rayons solaires entrent dans notre atmosphère mais ne peuvent pas sortir. Donc, ceci réchauffe la planète, affecte les écosystèmes et contribue à fondre des glaciers.

41. La réduction de la couche d’ozone : La couche d'ozone est en effet un écran protecteur essentiel à l'apparition et au maintien de la vie terrestre. Elle absorbe les rayons UV, qui sont nocifs pour la plupart des êtres-vivants, et bien sûr pour les humains. La réduction de la couche d'ozone est causée principalement par les composants chimiques volatiles tels que les pesticides, les climatiseurs, et les propulseurs aérosols. Quelles sont les risques de cette réduction ? Pour les humains, il y a des dangers médicaux comme le cancer de la peau, les cataractes, et un système immunitaire affaibli. Pour l'environnement, il y a une diminution des populations de planctons, des impacts négatifs à la croissance des plantes, et une baisse de rendement (productivité) de certaines céréales.
42.Le Protocole de Kyoto (1997): Le protocole de Kyoto est une traité internationale signé en 1997 à Kyoto au Japon. Cela a été négocié en 10 jours par les Nations Unies. La traité oblige les 160 nations qui l'ont signé de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre par 5.2% par 2012. Les gaz que le protocole concentre sur sont CO2, CH4 et N20. Le Canada était très actif dans les négociations vers ce traité, mais le gouvernement a pris peu d'action et nous n'avons pas atteint nos objectifs. Cependant, les États-Unis ont complètement retiré du protocole en 2001. La Lettonie a mieux fait que tous les autres pays ; ils ont réduit leurs émissions de gaz à effets de serre par plus de 150% depuis 1990. Le Canada, par contre, a augmenté sa production par plus de 50%.
43. Le Protocole de Montréal (1987) : Il était signé le 16 septembre 1987 par 24 pays puis résigné en 2009 par 196 pays. Avec les 196 signatures le Protocole de Montréal est devenu le premier protocole environnementaux d’être ratifié universellement. Si le protocole est suivi la couche ozone peut récupérer par 2050. Le protocole a pour but d’éliminer les CFC et les autres substances qui peuvent nuire la couche ozone.
44.L’aménagement durable des forêts: C'est pour maintenir et ameliorer les forets et des ecosystèmes pour assure de bonnes environements et ecosystèmes. Il s'agit de la pratique de satisfaire les besoins forestiers (l'utilisation et l'exploitation des ressources forestières) tout en respectant les valeurs de notre société accorde aux forêts et en préservant leur diversité et leur santé.

45.L’Agenda 21: L'agenda 21 est un plan d'action à propos du changement climatique créé par les Nations Unies au Brésil en 1992. Il y a quatre partis principaux; Les dimensions sociales et économiques, la conservation et gestion de ressources, les groupes majeurs, et comment l'implémenter. Le numéro 21 représente l'agenda du 21e siècle. L'Agenda donne des solutions pour diminuer le gaspillage de ressources et propose les programmes pour trouver l'équilibre entre la consommation, la population et la capacité limite de la terre.
46.Les forêts boréales: Les forets boréales forment le plus grand biome au Canada. Elles représentent 35% de la superficie canadienne et 77% des forêts canadiennes. La foret boréale est un puits de carbone (carbon sinks), émet beaucoup d’oxygène et est vitale à la stabilité de l’environnement mondiale. Elle est toujours menacée par la foresterie, l'industrie et le développement.
47.Les nappes aquifère: Les nappes aquifères sont les couches dans la terre, qui sont assez poreuses pour contenir de l'eau. Cette eau est souvent utilisée pour l'irrigation, mais aussi pour boire, dans les régions sèches où il ne pleut pas, mais l'eau est encore dans la terre. Aujourd'hui, plus d'eau est prise des nappes que pourrait être remplacé et il y a le risque qu'ils vont se tarir.
48.La nappe phréatique: De l'eau contenue proche de la surface qui alimente les puits et sources d'eau potable. C'est l'eau la plus poluée de toutes les nappes d'eau. Elle est souvent retirée pour l'usage agricole, municipal et industriel pour construire et actionner des puits d'extraction. Habituellement on le considère comme un liquide traversant les couches aquifères peu profondes, mais aussi inclut également l'humidité de sol, le pergélisol, l'eau immobile, l'eau profonde géothermique ou de pétrole de formation.
49.L’eau de surface - C'est l'eau qui est trouvée sur la surface de la Terre dans les lacs, les rivières, les ruisseaux et les océans. L'eau de surface est reconstituée par la précipitation et c'est perdue par l'évaporation et le suintement. C'est la plus grande source d'eau fraîche.


Sites Web utiles :

Statistique Canada - http://www.statcan.ca
Canada International - http://canadainternational.gc.ca/
L’Atlas du Canada - http://atlas.nrcan.gc.ca/site/index.html
Environnement Canada - http://www.ec.gc.ca/