Sciences Humaines 11 – Concepts clés et vocabulaire essentiel
L’autonomie du Canada et sa participation dans la Deuxième Guerre mondiale


L’Allemagne de l’après-guerre

1. Les réparations: La France et la Belgique croyaient que l'Allemagne était responsable de la Première Guerre mondiale et qu'il devrait payer des réparations aux autres pays impliqués à la guerre. Dans le traité de Versailles, l'Allemagne était obligé de verser 20 milliards de marks (veille monnaie allemande). Plusieurs historiens débatent si ces lourdes réparations ont aidé les nazis à gagner le pouvoir.

2. Adolf Hitler: Né le 20 avril, 1889 à Braunau-am-Inn, Autriche. Hitler avait battu bravement dans le Première Guerre mondiale et a gagné la Croix de Fer. Après la guerre, Hitler est devenu espion pour l'armée de 1918-1920. Hitler s'intéressait beaucoup à la politique : il a joint le parti DAP (la précurseur de la partie Nazi) en 1919 et il est devenu chef du parti NSDAP (le parti Nazi) en 1921. En 1923, Hitler, comme membre du parti---a essayé de renverser le gouvernement de la Bavarie. C'était un échec et il a reçu une sentence de un an en prison. En prison, Hitler ecrivait et publiait "Mein Kampf" (my struggle), un livre à propos de ses idées politiques. Pendant les années 1924-1932, Hitler a reconstruit le parti Nazi. Pendant les deux prochaines années, Hitler a fait une grand effort de gagner de la pouvoir political, et après des échecs, il est devenu chancelier en 1933 et a détruit la république d'Allemagne pour assurer son pouvoir total. Il était grandement responsable pour la deuxième guerre mondiale et l'Holocauste et il est connu comme un des criminels les plus importants de l'histoire. Il s'est suicide le 30 avril 1945.
3. Le putsch de la brasserie: La première tentative ou 'coup d'état' de Hitler pour s'emparer du pouvoir en Allemagne en 1923. Ça n'a pas marché et Hitler s'est fait mettre en prison pour environ un an.
4. Mein Kampf (My Struggle): est un livre écrit par le dictateur nazi, Adolf Hitler, son livre est une autobiographie. Volume 1 a été publié en 1925 et le volume 2 en 1926. Hitler a écrit son livre en 1923-1924 pendant qu'il était en prison pour les «crimes politiques» . Son livre parle de sa quête de la domination du monde qui ont conduit à sa quête pour ruiner la vie des toute la population juifs, et en retour, la deuxieme guerre mondiale.
5. Lebensraum - Lebensraum est un mot allemand qui se traduit à "espace vital." Hitler a réclamé ceci comme un de ses objectifs dans son livre, Mein Kampf. Ce qu'il a voulu était une croissance de l'espace vital de la population allemande pour s'expandre. Son opinion était que l'Allemagne était une grande empire et que ses habitants avaient besoin de plus d'espace pour vivre.
6. L’Anschluss - L'Anschluss veut dire "l'unification de l'Autriche et de l'Allemagne." Ceci a été interdit dans la traité de Versailles, mais Hitler ne respectait pas cette traité. Il a aussi écrit à propos de l'anschluss dans Mein Kampf. Hitler a cru que tous les pays dont le peuple parlait l'allemand devaient être unis pour former un plus grand et plus fort Allemagne. C'était son excuse pour envahir l'Autriche en 1938.
7. Kristallnacht: Herschel Grynszpan, un juif de 17 ans, a assassiné Herr vom Rath, à l'embassade à Paris le 7 Novembre, 1938, pour venger l'expulsion de 15,000 Juifs de la Pologne, aux camps de concentration. Ceci a donné aux Nazis l'excuse qu'ils cherchaient pour établir une "massacre organisé" contre les Juifs. Ce nuit de violence contre les Juifs, par le parti Nazi, le 9-10 novembre, 1938, était nommé Kristallnacht à cause des masses de verre brisé qu'il a laissé comme conséquence. C'était lancé par Joseph Goebbels, et a laissé 91 Juifs morts, et des centaines blessés. Environ 7,500 entreprises Juifs étaient détruites, et 1,000 synagogues en dommages, ou brûlés. Le Gestapo a arrêté 30,000 hommes Juifs, seulement offrir à les relâcher s'ils partent en laissant tous leurs richesse au parti Nazi. Ce nuit était le premier grand indication à ce qui venait, l'Holocaust.
8. La Rhénanie - Une region de l'ouest de Allemagne qui doit son nom au Rhin(une fleuve en l'Europe). Elle regroupe les territoires principalement situés sur la rive gauche du Rhin. Cette région était censée être démilitarisée selon le traité de Versailles, mais Hitler l'a rémilitarisée en 1936 pour démontrer sa force militaire aux vainqueurs de la Première Guerre mondiale.
9. Le nazisme -les fondaments ou philosophies du parti nazi et du mouvement socialist nationale allemand qui a été employé par Adolf Hitler. La philosophie - selon laquelle les peuples d'origine germanique constituaient une 'race supérieure' qui visait la domination les 'races inférieures' du monde - a été adoptée par le governement dictatorial des Nazis d'Allemagne entre 1933 - 1945.

Régimes fascistes/totalitaires

10. Benito Mussolini: Avec le Parti Nationale Fasciste que Mussolini a créé en 1919, il a renversé le gouvernement démocratique Italien et a eu le titre de dictateur. Il a gagné le support des citoyennes par améliorer l’économie italienne après la PGM, mais a perdu l’appui à cause de sa décision de s’allier avec L’Allemagne et le Japon. Il a démontré sa faiblesse militaire quand il a déclaré la guerre à la France et à la G.B. Il était remplacé comme Premier ministre et était mis en prison. Il est maintenant reconnu comme un des créateurs du fascisme.
11. Francisco Franco - Fransico Franco était le dictateur fasciste de l'Espagne. Il est né d'une famille militaire et était dans l'armée pour plusieurs années. Franco est rapidement devenu dictateur de l'Espagne, et a dirigé sa propre guerre civile avec l'aide de Hitler. Mais, il a choisi avec sagesse, de rester neutre dans la Deuxième Guerre mondiale, même quand Hitler lui avait demandé de battre de son côté.
12. Joseph Staline - Joseph Staline est né à Gori le 18 décembre 1878 est mort à Moscou le 5 mars 1953. Il était le Secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique. En 1939 l'Union Soviétique est entré dans une pacte de non-agression avec l'Allemagne nazie. Mais l'Allemand l'a brisé en juin 1941 en essayant d'envahir Union soviétique L'URSS est devenu une des forces majeur pour les Alliés. La fin de la guerre a apporté à Staline un très grand succès, du pouvoir et même du respect dans tout le monde entier et a d'étendre son influence sur un empire de Berlin-Est à l'Océan Pacifique.



Au Canada

13. L’antisémitisme: C'est un sentiment d'haine des Juifs et il peut prendre la forme d'une opinion ou une attitude hostile, de discrimination, et de racisme. Il s'agit de l'hostilité et les persécutions des individus juifs seulement car ils appartiennent a la religion juive, qu'ils soient pratiquants ou non. Hitler tenait les Juifs responsables des problèmes de l'Allemagne, et avait les nazis persécuté les Juifs sans merci tout au long des années 1930 et durant l'Holocauste jusqu'en 1945.
14. L’isolationnisme - L’isolationnisme est une tactique ou un tendance dans les politiques qui dégrade un peu l’intervention du gouvernement dans les affaires du monde. Durant la Deuxième Guerre mondiale, les États-Unis ne voulaient pas être trop impliqueés aux affaires et ils utilisaient l’isolationnisme comme moyen de paix. Mais, à la suite de l’attaque japonaise, le gouvernement a décidé d’ignorer cette « tendance » et déclare ensuite la guerre contre le Japon.
15. Le bateau ‘Le St. Louis’: Un bateau qui a quitte l'Allemagne nazie en mai 1939, avec 907Juifs. Ils avaient l'espoir de touver refuge à Cuba. Le gouvernement cubain a refusé leurs visas, et les gouvernements americains et canadiens aussi. Les passagers sont retournés en Europe, et un grand nombre sont morts dans les camps de concentration.

La réponse à l’Allemagne

16. Neville Chamberlain: Définition Objective: Le premier ministre de la Grande-Bretagne entre 28 May 1937 et 10 May 1940 qui voulait être amis avec Adolf Hitler. Définition Subjective: Un homme faible at nerveux, avec peu de jugement et moins de courage, qui aurait pu intimider Hitler et le menacer de ne pas envahir autres pays, mais il a choisi de l'apaiser. Hitler était impressionné (même fasciné) par l'histoire et le pouvoir colonial de l'Empire Britannique --- c'est enfin d'où il a trouvé l'inspiration pour ses plans d'impérialisme --- mais quand il a rencontré leur premier ministre, c'etait juste Neville. Maintenant Hitler n'avait aucun inquiétude. Neville était lâche et très naif pendant ses visites en Allemagne même si Hitler avait déjà envahi l'Autriche et la Tchécoslovaquie, et l'idéologie des Nazis était vachement claire. Il a fait un accord avec Hitler que l'Allemagne ne pouvait plus s'étendre ses territoires. Il était choqué quand Hitler a ensuite envahi la Pologne. "J'ai pensé qu'on était amis!" il a probablement pleuré. Car Neville avait promis de défendre la Pologne contre une invasion, il a su qu'il fallait déclarer la guerre sur l'Allemagne. Neville a quand même donné Hitler une dernière chance: de retourner chez lui immédiatement. Hitler n'a pas répondu (grand surpris), alors Neville a dû déclarer la guerre sur l'Allemagne. Puis il y a des héros de bon sens comme Churchill.
17. La politique d’apaisement: La politique d'apaisement était une technique utilisé surtout par le Premier Ministre Britannique Chamberlain dans les années 30. Le meilleur exemple est quand Hitler a demandé commande de Sudetenland, en Czechoslovakie. Chamberlain, Hitler, Mussolini et le Premier Ministre français, Daladier, se sont rencontrés à Munich pour discuter cela et ont signé un accord de paix en cédant une majorité du territoire Czechoslovakien aux Allemands. Ensuite, Hitler a commencé à avancer vers la ville polonaise de Danzig. Le secrétaire des affaires étrangères britanniques, Lord Halifax, a encouragé les Polonais à négocier avec Hitler et à capituler Danzig à Hitler. Enfin, Hitler a envahi la Pologne et la guerre a commencé.

18. Les accords de Munich - Un accord signé par l'Allemagne, Italie, France et Grande Bretagne en 1938. Cette accord a donné le controle des régions des sudètes en Tchècoslovaquie a l'Allemagne et a essentiellement rendu la Tchécoslovaquie sous le contrôle allemand.
19. La région des Sudètes: Les Sudètes sont une région montagneuse bordant la Bohême et la Moravie. Aujourd'hui ce fait partie de la République tchèque. Après la PGM 3 millions de 15 millions habitants de la Tchèchoslovaquie étaient d'origine allemande. En 1933, ces personnes ont fondé le Parti des Allemands des Sudètes et en 1938 ont demandé de rattaché a l'Allemagne. Les accords de Munich ont donné la permission a Hitler de repris la territoire.
20. Le pacte germano-soviétique: C’était un pacte, signé le 23 août 1939, qui constituait qu’il ne serait pas d’agression entre l’Allemagne nazie puis l’URSS (l'Union des republiques socialistes sovietiques). Pour cette raison, c’est autrement connu comme le traité de non-agression. L’URSS et Allemangne se sont mutuellement décidées de ne pas s’attaquer. Ce pacte de non-agression aune duré deux ans.

Le début de la guerre

21. La guerre éclair - Pendant la deuxième guerre mondiale, l’Allemagne essayait d’éviter une guerre trop longue. Pour s’échapper de cette situation, Hitler a formulé la stratégie du Blitzkrieg, ou “guerre éclair”, qui consistait de plusieurs attaques rapides. Ce tactique permettait aux forces allemandes de pénétrer rapidement les troupes ennemis qui étaient soient aveuglés ou distraits par les avions. Les avions allemands empêchaient les ennemis de déployer leurs forces efficacement, laissant les forces allemands de les encercler assez rapidement. L’Allemagne a pris alors la plupart de l’Europe avec ce tactique, et fut victorieux pendant les années qui ont suivies.

22. Un panzer - Le mot "Panzer" représente tous les types de chars d'assauts allemands utilisés pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Les Panzers étaient utilisés dans les fronts de Pologne, France, Balkans, Grèce, front de l'Est, Afrique du Nord et L'Italie. Un panzer c'est une abreviation pour Panzerkampfwagen, ou véhicule de combat blindé. Ils étaient très résistants, et consommaient aussi une quantité énorme d'essence. (environ 500 l/100 km)

23. La Luftwaffe : La Luftwaffe était la force aérienne de l’armée Allemande. Durant la Deuxième Guerre mondiale la Luftwaffe était une force considérable qui contrôlait les ciels européens au début de la guerre. Ils étaient une grande partie de la guerre éclair avec leurs avions Stuka. Mais après la bataille d'Angleterre la Luftwaffe a perdu tellement d'avions qu'ils ont commencé a perdre contrôle des ciels. Par la fin de la guerre la Luftwaffe n'était pas une force influent dans la guerre.
24. Wehrmacht: Le Wehrmacht était le nom pour toutes les forces militaires de l’Allemagne pendant le Deuxième Guerre mondiale (1939-1945). Les trois éléments du Wehrmacht étaient la Heer (Armée de terre), la Kriegsmarine (Marine) et le Luftwaffe (force arienne). Pendant plusieurs années, le Wehrmacht était l’armée la plus avancée du monde.
25. Les puissances de l’Axe - Les forces de l'Axe consistaient de trois pays majeurs - l'Allemagne, l'Italie et le Japon - et était la force majeure qui opposait les alliés pendant la Deuxième Guerre mondiale. L'Axe a été créé le 26 septembre 1940 quand les trois nations ont signé la Pacte tripartite. Une des plus grandes différences entre les alliés et l'axe c'est qu'ils ne faisaient pas d'opérations majeures communes aux trois pays. C'est-à-dire qu'ils bataillent toutes eux-mêmes, alliance était dans un sens plutôt une pacte de non-agression
26. Les puissances alliées- Les puissances des Alliées étaient les forces qui s’opposé a L’axe, a cause d’invasion ou du danger d’une invasion par les forces de l’Axe. Les « Grands Trois » des alliées consistés de Joseph Staline de l’Union Soviétique, Winston Churchill du Grand Bretagne, et de Franklin Roosevelt des États-Unis. Les Alliées ont aussi inclut la France, la Chine, le Belgique, le Canada, l’Éthiopie, la Grèce, l’Inde, le Norvège, Union de l’Afrique du Sud, et l’Yougoslavie.
27. Le miracle de Dunkerque: Le miracle de Dunkerque en 1940, les alliés ont lancé un appel pour aider les troupes alliées à fuir Dunkerque, France. Près de 900 embarcations sont parties de la Grande-Bretagne pour Dunkerque à côté des énormes destroyers britanniques pour ramener les soldats en G.B. L'opération a eu un succès d'arracher 340 000 soldats aux mains de l'armée allemande.

Le Canada au combat

28. Opération Lion de mer - Opération Lion de Mer était le nom de code pour un attaque sur le Royaume-Uni des Allemandes en 1940. Les Allemandes ont dû abandonner ce plan d'invasion quand ils ont perdu la bataille d'Angleterre.
29. La bataille d’Angleterre: La bataille d'Angleterre était une campagne aérienne des Allemands contre la Grande-Bretagne. Le but de l'invasion était de détruire la RAF (Royal Air Force) pour que les forces allemandes puissent attaquer par terre. Ça a commencé en août 1940 et était censé durer jusqu'à la fin d'octobre. Cependant, le 15 septembre, les Allemands ont fait une grande attaque et ont perdu 60 avions (contre seulement 26 avions alliés). Après ça, les attaques sont devenues de moins en moins fréquente, plutôt durant la nuit et plutôt les villes au lieu des cibles stratégiques militaires.
30. Winston Churchill (1874-1965) – Le premier ministre (libéral) du Grande-Bretagne de 1940-1945 et de 1951-1955. Il était une grande figure politique pendant cinquante ans, et le premier ministre pendant la Deuxième Guerre Mondiale. « We shall never surrender » était une partie du discours présenté à la Chambre des Communes le 4 juin, 1940, par Churchill pendant que la bataille de l'Angleterre se passait. Churchill était un des premiers à comprendre le pouvoir d’Allemagne, et de l’accepter. Il a refusé de considérer un armistice avec Hitler, et l’armée aalemande. Churchill est mort le 24 janvier, 1965 après une série d’attaques d’apoplexies. La Reine Elizabeth II, est venu à sa funéraille à la Cathédral St. Paul.
31. Opération Barberousse - L'opération Barberousse était le nom de code pour l'invasion germanique de l'union Soviet, pendant la Deuxième Guerre mondiale (juin 22, 1941 - décembre 5, 1941). Adolf Hitler a perdu, mais l'union Soviet a souffert beaucoup. L'axe Rome-Berlin-Tokyo a envahir l'USSR le long de 2,900 km. C'était l'opération militaire dans laquelle le plus de soldats sont morts l'histoire humaine.
32. Pearl Harbour: Le 7 décembre 1941 les Japonais ont lancé une attaque sur la base navale américaine de Pearl Harbour à Hawaii. La base était attaquée par 353 avions japonais et il y avait 2,402 hommes américains tués et 1,282 blessés et 64 hommes japonais tués. Cette attaque était un surprise pour tous les Américains et a provoqué l'entrée des Américains dans la Deuxième Guerre mondiale, sur le côté des alliées.
33. La bataille de Dieppe : En aout 19, 1942, 5000 soldats canadiens postés en Grande-Bretagne ont reçu l'ordre d'attaquer le port de Dieppe, France. Ils devaient se lancer à l’assaut avec les britanniques et américains envers des soldats de défenses allemandes. Les Allies ont organisé cette attaque pour éloigner les Allemandes de la France et pour tester leurs techniques et équipement de guerre. Mais c'était un échec totale, 1000 canadiens ont été tués et 2000 ont été prisonniés.
34. Ortona: La bataille d'Ortona (un village sur la côte Adriatique d'Italie) qui a duré seulement quelques jours en déc. 1943 était une des batailles les plus sanglantes de la guerre, battu entre les Canadiens et les Allemands. Ortona était un des ports naval importants pour les alliés en Italie. Le Canada a reçu l'ordre d'y avancer sur l'offensive, mais ce village faisait partie d'un ligne de défence allemand et ils étaient la et prete pour défendre leur territoire la contre les alliés.
35. Le jour J: C'etait le premier jour de la bataille de Normandie, le 6 juin un gigantesque masse de plus de 6000 bateaux approche les cote francaises. Les Américains, Britanniques et Canadiens, mais aussi Français, Polonais, Belges, Tchécoslovaques, Néerlandais et Norvégiens participes à cette bataille. Cette debarquement est un succès en general pour les alliés mais avec des repercusions serieuse avec les corps americains. C'était un important succès pour les alliés qui a eu un très bonne position sure les territoires francais.

La persécution des Juifs

36. L’Holocauste: C'était la génocide de 6 millions européens juifs, une programme d'extermination par les Nazis. Il y avait plusieurs des étape dans L'Holocauste, on premiers les Nazis ont encouragé la discrimination contre les juifs pour l'élimination de l'intégration des Juifs dans la société. Puis ils ont enlèvé les juifs physiquement en les a déporté à les camps de concentration. Là ils était torturés et tués.
37. La solution finale: Le plan de les nazi pour l'extermination des Juifs en l'Europe pendant la Deuxieme Guerre mondiale. Le plan était décidé a la conférence de Wannsee. Le plan inclu de séparer les juifs par sexe, age et capabilité physicale. Il devrait faire le travail menuel très ardu où beaucoup de personnes ne survivres pas.
38. La conférence de Wannsee: La conferance de Wannsee etait une réunon des chefs du Troisieme Reich le 20 janvier à Berlin, 1942. Là ils ont parlé de l'organisation administrative, technique et économique de l'extermination des Juifs en Europe. C'etait voulue par Hitler, Goerring, Himmler, Heidrich et Eichmann.
39. Auschwitz: Auschwitz était un camp de concentration et de l'extermination construit par les Nazi pendant la Deuxième Guerre mondiale. C'était le plus grand de tous les camps de concentration. Il consistait de trois camps majeurs : Auschwitz I, Auschwitz II (Birkenau) et Auschwitz III (Monowitz) et puis 45 autres petits camps. Jusqu'à trois millions de personnes sont mortes à Auschwitz II, deux millions cinq cents milliers d'eux par la gaz. Auschwitz I était plutôt administratif. Auschwitz III était où les Juifs et autres prisonniers ont travaillé dans les mines et usines des produits chimiques avant d'être transporté a Birkenau.


La bombe atomique

40. Harry Truman- Harry Truman, un ancien soldat, a précédé Franklin D Roosevelt le 12 avril 1945 comme président de l'États Unis. En juillet 1945, Truman a été présent à la conférence de Potsdam et en aout il a autorisé la chute du bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki.
41. Le projet Manhattan - Le Projet Manhattan était le nom code d’un projet spécifique de recherche, entre les Etats-Unis, le Royaume Uni, et le Canada. Le but du projet était de réaliser la première bombe A de l’histoire, pendant la Deuxième Guerre mondiale, en 1945. Le projet était sous la direction d’un certain physicien, Robert Oppenheimer, et d’un général, Leslie Groves. C’était un projet d’extrême secret, qui était mis en action juste apores que les Etats-Unis ont reçu une lettre de Leo Szliard, co- signée pas Albert Einstein. La lettre était adressée au président Roosevelt, qui expliquait quel’Allemagne nazie travaillait sur un projet équivalente. C’était un «une course aux armements . »
42. Hiroshima: À 8 h 15 le matin, le 6 août 1945, la première bombe atomique est tombée sur la ville de Hiroshima, Japon. La bombe, qui s'appelait "Little Boy", a été laissée tomber par les Américains et a tué, environ, 90 000 personnes. Une autre 60 000 ont été blessés sérieusement, avec des brûlures, l'empoisonnement de radiation et, plus tard, le cancer. Aujourd'hui, les effets cancereux sont encore présents dans les milliers de survivants, appelés les "Hibakusha".
43. Nagasaki: Le neuf août, 1945 la bombe « Fat Man » a été relâchée par l'avion B-29 « Bockscar ». Nagasaki n'était pas enfin le premier choix pour larguer mais, à cause des nuages l'avion n'était pas capable de trouver le premier choix Kokura. La bombe est tombée entre deux cibles possibles : les industries et la ville même alors les mortes n'étaient pas si dévastatrices qu'ils pouvaient être. Les morts sont estimées d'être entre 60000 et 80000 et les blessures nombres à peu près la même.
44. L’Enola Gay: Le Enola Gay était un Boeing B-29 Superfortress, piloté par Paul Tibbets. Cet avion était l'avion qui a largué la première bombe atomique utilisée en combat; Little Boy, sur Hiroshima, le six août 1945. Cela a aussi été utilisé comme avion de reconnaissance pendant le bombardement de Nagasaki.

Les années de guerre au Canada

45. Les pacifistes & objecteurs de conscience - Les Pacifistes étaient les Canadiens contre la guerre à cause des raisons religieuses. Par contre, il y avait d'autres raisons que le peuple était contre la guerre : la grande raison était que la plupart des gens ne voulaient pas répéter la tragédie de la Première Guerre Mondiale. Beaucoup de pacifistes et objecteurs de consciences venaient des communautés mennonites, doukhobors ou hutterites. Ces groupes ont essayé d'appuyer l'effort de guerre des façons non-violentes.
46. L’internement des Japonais : Les attaques à Pearl Harbour et a Hong-Kong ont commencé une perception que les Canadiens japonais étaient des espions qui voulaient détruire le Canada. Au début, seulement les hommes sans citoyenneté canadienne ont été envoyés dans les camps d'internement. Après la conquête de Singapour, le gouvernement a commandé l'internement à tous les Japonais, ayant la citoyenneté ou non, dans les camps a milieu de nulle part avec presque rien. Même âpres la guerre, le racisme n'a pas arrêté, plusieurs personnes étaient envoyées au Japon et n'a pas eu le droit de vote jusqu'à 1949.
47. La guerre totale - une politique adoptée par le Canada pendant la D.G.M. (1940) qui transformait notre économie en une économie de guerre. Cette politique, adoptée par McKenzie King a donné plus de pouvoirs au gouvernement à contrôler l'économie, la main-d'oeuvre et la production des armes et munitions nécessaires pour la guerre
48. Le Programme d’entraînement aérien du –Commonwealth - Entente signée le 17 décembre 1939 entre le Canada, le Royaume-Uni, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Le programme prévoyait la formation de pilotes, navigateurs, mitrailleurs de l'air, des bombardiers et des radios de tout le commonwealth au Canada. Le programme etait établi dans tout l'empire britannique pour offrir un entraînement aux aviateurs. Makenzie King voulait que le programme representerait la principale contribution du Canada.
49. Le système des convois - Le système de convois était l'attaque sur les sous-marins canadiens qui apportaient des articles essentiels en Grande-Bretagne et en Russie, par l'Allemagne. Les sous-marins allemands étaient surnommés "meutes de loups", à cause des grands nombres de marins qu'ils ont tué. Le Canada a initié de petits navires qui protégeaient les navires marchands, appelés "corvettes".
50. Le service sélectif national: Le service sélectif national était un acte adopté par le gouvernement de MacKenzie King en 1942. Cet acte avait pour but d'aider l'effort de guerre en dirigeant les travailleurs (et travailleuses) dans les industries qui avaient besoin d'eux. Cette acte a dicté qui pouvait travailler dans quelles industries et a donné beaucoup de pouvoirs au gouvernement fédéral.
51. C.D. Howe: C.D. Howe était le ministre libéral responsable de la production industrielle de 1935-1957. Il était le ministre des munitions et approvisionnements pendant la DGM. Il a alimenté l’effort de la guerre en créant de plus en plus de produits de guerre, comme les avions et les navires, et en les exportant à la Grande Bretagne et les États-Unis. Il est crédité pour avoir transformé l’économie du Canada de l’agriculture à l’industrie
52. Le ministère des Munitions et Approvisionnements - Avant la Deuxième Guerre Mondiale, l’industrie canadienne s'appuyait largement sur une technologie importée. Pendant la guerre, le ministère des Munitions et Approvisionnements a été créée par l’acte des munitions et équipement, un ministère fédéral qui contrôler l’industrie de guerre Canadienne. Il n’y avait qu’un seule ministre, C.D. Howe. Le département a aussi réglé le montant des matières en demande, par exemple : la soie et l’essence. Par la fin de la guerre 70% des productions sont allés aux Allies, l’armée Canadienne gardé seulement 30%. Après la guerre, le ministère a été aboli et remplacer par département de reconstruction, département de reconstruction et équipement, et le département de la production de défense.
53. La déclaration de Hyde Park: le 20 avril, 1941 le président Franklin Roosevelt a invité Mckenzie King à sa maison, pour discuter des matières de guerre. Celui là inclut, que les matières de guerre américaines produites au Canada etait partie d'un bail seulment. Ils parlaient aussi de comment les usines serait utilisées pour les munitions et matières de deffence pour le Canada.
54. James Isley - Avait la responsabilité des finances du Canada, un avocat de la Nouvelle-Ecosse. Grace à des augmentations des taxes importantes, des épargnes forcées et la vente des obligations de la Victoire Ilsley a contré la hausse des prix (des taxes).

55. La Commission des prix et du commerce en temps de guerre - La Commission des prix et du commerce en temps de guerre a été créé le 3 septembre 1939. Les buts de commission étaient d’empêcher l’inflation, d’assurer une économie stable après la guerre et d’éviter ce qui s’est passé après la PGM. Ils contrôlaient les salaires, les prix, la distribution des biens et le loyer. Certains Canadiens n’aimaient pas toutes les restrictions que la commission ont instituées, mais l’inflation dans les années de la deuxième guerre mondiale était seulement 2.8% comparé aux années 1930 qui était à17.8%.
56. Le rationnement: Les pays en guerre avaient le rationnement pour combattre le manque de nourriture, car beaucoup de gens étaient partis à cause de la guerre et ne pouvaient pas travailler pour produire de la nourriture. Au Canada, le rationnement n’était pas si pire qu’en Europe. Cependant, au Canada il y avait un rationnement sur l’essence, et la limite de vitesse sur les routes était plus lente pour conserver les pneus.
57. La Loi sur la mobilisation des ressources -nationales - La loi sur la mobilisation des ressources-nationales a été adoptée le 21 juin 1940 par le parlement canadien.Cette loi a permis au gouvernement de requisitionner les biens et les services des canadiens pour plus meilleur defendre le pays. Cette loi autorisait aussi la conscription des canadiens dans la guerre Européen. Avant l’établissement de cette loi, le premier ministre Mackenzie King avait promis que les conscriptions outre-mers seront prohibiés
58. La crise de conscription (1942) - La Crise de la conscription était une crise politique et militaire au Canada durant la Deuxieme Guerre mondiale qui a divisé les Canadiens-français et angais. Après une mauvaise gestion des soldats français dans l'armée canadienne, la population française s'est activement opposée aux menées du gouvernement canadien pour augmenter les effectifs de l'armé Canadien. Alors, le gouvernement de Mackenzie King a tenu un référendum pour demander aux Canadiens s'ils voulaient la conscription ou non
59. Les ‘zombies’ - Pendant la crise de la conscription de 1944 il y avait des hommes qui étaient forcés de joindre la guerre. Ce n'était pas si mauvais de la crise de la conscription de 1917 parce que seulement 2463 des conscrits sont allées au front. Seulement 79 de ces soldats sont morts. Les conscrits qui ont refusé d'aller batailler étaient appelés les « zombies » par les autres soldats. Les « zombies » étaient détestés par les soldats canadiens qui sont allées en Europe et ont risqué leur vie pour protéger le Canada.
60. un plébiscite (ou un référendum) est une procédure par laquelle les citoyens doivent voter sur une question publique ou une proposition spécifique. Pendant la DGM Mackenzie King a tenu un plébiscite national demandant aux Canadiens s'ils étaient pour ou contre la conscription. 71% des Candaiens français ont voté NON et 77% des citoyens des autres provinces anglophones ont voté OUI, ce qui rend le vote totale du pays 64% pour la conscription. Ce référendum a divisé le gouvernement en deux camps hostiles et a insulté les Canadiens français (ils le percevaient comme une trahison).